10 bonnes raisons de passer du temps à l’extérieur pour les enfants

En 2005, Richard Louv a écrit le terme « trouble déficitaire de la nature », une phrase pour décrire le fait que les enfants passent de moins en moins de temps à l’extérieur. Des études montrent que l’enfant américain moyen ne passe que quatre à sept minutes par jour à des jeux non structurés à l’extérieur et sept heures par jour devant un écran. Tout ce temps à l’intérieur a de graves implications, de l’obésité à un risque accru de TDAH (Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité).

Voici 10 raisons pour lesquelles sortir est excellent pour la santé de toute votre famille.


1. Jouer dehors renforce la confiance

Que votre enfant apprenne à parcourir un sentier sur une carte, à planter une tente pour la toute première fois ou à identifier le type de salamandre qui glisse dans la crique derrière sa maison, les enfants développent leur confiance (et leurs compétences utiles) en jouant à l’extérieur. À mesure que les enfants prennent des risques à l’extérieur (grimpant sur un tas de pierres, se balançant à partir d’une balançoire en corde), leur croyance en leurs propres capacités physiques grandit. Cette compétence leur servira bien à vie.

2. Passer du temps à l’extérieur enseigne l’indépendance

Dire à votre enfant d’aller jouer dehors fait plus que l’éloigner de ses appareils. Au fur et à mesure que votre enfant apprend à explorer le plein air seul ou avec un ami, il apprend l’indépendance. Les enfants ont souvent peu leur mot à dire sur ce qui se passe dans leur vie, mais lorsqu’ils jouent librement, ils font leurs propres choix. Ce sont les petits moments non structurés, comme apprendre à construire un fort avec des bâtons, qui mènent à l’indépendance et affinent les compétences décisionnelles de votre enfant.


3. Jouer dehors stimule les enfants

Les enfants passent énormément de temps à l’intérieur chaque jour. Bien qu’il ne soit pas toujours facile de convaincre votre enfant de jouer à l’extérieur, surtout par temps moins qu’idéal, au moins un expert a récemment recommandé aux enfants de jouer à l’extérieur pendant trois heures par jour. Bien que cela puisse sembler décourageant pour les parents, les experts conviennent que le jeu en plein air donne aux enfants la liberté et l’espace nécessaires pour courir, sauter, tourner, ramper, se muscler et perfectionner leur équilibre. Les taux d’obésité infantile ayant triplé depuis les années 1970, il n’y a plus de moment impératif pour s’assurer que votre enfant devienne et reste actif.

4. La nature inspire l’imagination

Lâchez votre enfant dans un parc et regardez le monde se transformer en un terrain de jeu magique. Une branche d’arbre se transforme en baguette ou en canne; une feuille rouge vif est soudainement un parchemin secret imprimé avec une carte d’un trésor caché. Dans la nature, l’imagination de votre enfant s’épanouit. Des études montrent que les enfants qui regardent les écrans n’utilisent que deux sens, ce qui peut sérieusement affecter leurs capacités perceptives. Lorsqu’ils jouent dehors, guidés par leur imagination, tous leurs sens sont stimulés lorsqu’ils touchent l’écorce des arbres ou l’herbe, sentent les plantes et les fleurs, regardent les nuages ​​dériver dans le ciel et goûtent la pluie ou la neige.

5. Les enfants qui jouent à l’extérieur ont de meilleures amitiés et une meilleure santé psychosociale

Une étude canadienne a récemment révélé que les enfants qui jouent à l’extérieur ont des amitiés plus solides et une meilleure santé mentale basée sur des scores tels que le fonctionnement et l’agressivité. Les chercheurs affirment que certains de ces avantages psychosociaux proviennent du fait que les enfants interagissent avec de vraies personnes comme des voisins, des adultes et des enfants, et d’apprendre leur place dans la communauté. De plus, lorsque les enfants jouent dehors, inventent des jeux ou travaillent avec des frères et sœurs et des pairs pour construire des forts ou attraper des insectes, ils apprennent à collaborer – une compétence qui leur sera utile tout au long de leur vie.


6. Jouer à l’extérieur aide les enfants à développer leur résilience

La plupart des journées de nos enfants se passent à l’intérieur dans un environnement climatisé où leurs besoins peuvent être satisfaits en quelques étapes jusqu’à la salle de bain ou le réfrigérateur. S’emmitoufler par temps froid, ressentir la faim sans accès instantané à la nourriture et même tomber et se gratter un genou contribuent à renforcer la résilience chez les enfants. Lorsque les enfants ressentent une douleur ou un inconfort mineur à l’extérieur, ils apprennent qu’ils peuvent surmonter une situation inconfortable et vivre sans satisfaction immédiate.

7. Les enfants qui jouent dehors sont plus forts

Il y a une tendance alarmante en matière de santé physique ces jours-ci. Les enfants passent tellement de temps assis à leur bureau, penché sur leurs ordinateurs et leurs travaux scolaires, qu’il y a eu une augmentation du nombre d’enfants référés à l’ergothérapie en raison de la maladresse, de la santé de la colonne vertébrale et du manque général de coordination. Lorsque les enfants jouent à l’extérieur, que ce soit en se balançant depuis les barres de singe, en faisant du vélo ou en pataugeant dans un ruisseau, ils développent leurs muscles, leur endurance et améliorent leurs capacités motrices. Il est indéniable que le jeu extérieur rend les enfants plus forts physiquement.

8. C’est bon pour leur santé mentale

Au cours du siècle dernier, les chercheurs ont suivi une augmentation drastique de l’anxiété et de la dépression chez les enfants. Leur hypothèse est que le déclin du jeu libre chez les enfants a entraîné une baisse de leur sentiment de contrôle et de leur capacité à se fixer des objectifs intrinsèques (comme le sentiment d’accomplissement que l’on ressent en atteignant le sommet d’une montagne après une randonnée difficile). La recherche a également montré que faire une randonnée dans les bois peut améliorer la tension artérielle, augmenter la santé mentale et même réduire le risque de cancer. Cela vaut pour les jeunes et les moins jeunes.


9. C’est bon pour leur santé physique

Lorsque vous regardez à l’extérieur et que vous voyez votre enfant tirer des cerceaux, ce que vous ne pouvez pas voir, c’est que son cerveau travaille furieusement pour affiner sa motricité globale, apprendre la perception de la profondeur et améliorer l’équilibre. Non seulement jouer à l’extérieur est excellent pour la motricité et l’apprentissage d’un enfant, mais des recherches ont montré que passer une heure supplémentaire à l’extérieur chaque semaine peut lutter contre la myopie chez les enfants et améliorer le sommeil.


10. Les enfants qui jouent à l’extérieur sont plus susceptibles de protéger la nature

Aux États-Unis, nous sommes extrêmement chanceux d’avoir autant de terres publiques pour faire de la randonnée, de l’escalade, du camping et du vélo. Mais l’une des implications majeures du fait que nos enfants passent autant de temps à l’intérieur, c’est que les enfants qui sont déconnectés de l’extérieur peuvent ne pas ressentir le besoin de protéger et de défendre nos terres publiques à mesure qu’ils vieillissent jusqu’à l’âge adulte. Une étude récente a révélé que 87% des adultes interrogés qui jouaient à l’extérieur lorsqu’ils étaient enfants ont maintenu leur amour du plein air jusqu’à l’âge adulte. En outre, 84% de ces adultes ont déclaré que prendre soin du monde naturel était une priorité pour eux. Si nous voulons protéger la terre pour les générations futures, nous devons sortir nos générations actuelles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *